Diagnostique Génétique Préimplantatoire (DGP) >> Fertty International

Diagnostic Genetique Preimplantationnel (DGPI)


Cette technique permet d’analyser génétiquement les embryons avant de les transférer dans l’utérus.

C’est une technique utilisée dans les traitements de fécondation in vitro qui permet l’analyse génétique des embryons avant qu’ils ne soient transférés dans l’utérus de la mère. Ce diagnostic est fait avec l’objectif d’analyser génétiquement l’embryon pour s’assurer que le bébé naîtra en bonne santé.

DGP

Qu’est-ce que le Diagnostique Génétique Préimplantatoire?

Le Diagnostique Génétique Préimplantatoire (DGP) est une technique utilisée dans les traitements de fertilité in vitro qui sert à examiner les embryons avant de les transférer dans l’utérus de la mère. Le but de ce diagnostique est de faire l’examen génétique du/des embryon(s) pour s’assurer que le bébé naîtra en bonne santé.

Comment s'effectue le Diagnostique Génétique Préimplantatoire (DGPI)?

Pour réaliser cette technique, il faut extraire quelques cellules de l’embryon moyennant un processus que l’on appelle “biopsie embryonnaire”, généralement, après 5 jours, lorsque l’embryon atteint le stade de “blastocyste”.

 

Nous vous expliquons ici comment se réalise chaque phase du DGPI, quels sont les différents types de Diagnostique Génétique Préimplantatoire qui existent et qu’est-ce que détecte chacun d’eux.

FAQ Sur le DGPI

Quelle est son importance?

 

Les différents tests génétiques des embryons nous permettent de détecter les anomalies génétiques et/ou chromosomiques, en augmentant ainsi les probabilités de naissance d’un enfant complètement sain.

 

Quand est-ce que le “screening” des embryons est nécessaire?

 

Il est spécialement indiqué dans le cas de femmes d’un certain âge, de couples qui aient déjà souffert plusieurs fausses couches ou lorsque les spermatozoïdes du conjoint présentent des altérations chromosomiques.

 

Quand est-ce que l’on réalise la biopsie embryonnaire?

 

La technique du Diagnostique Génétique Préimplantatoire est normalement effectuée lorsque les embryons ont 5 jours, quoique l’on puisse aussi la réaliser le 3e jour.