Fécondación In Vitro (FIV) à Barcelone >> Fertty International

Fecondation In Vitro (FIV)


Il s’agit de l’un des traitements les plus fréquents dans les cliniques de PMA.

La Fécondation in vitro (FIV) consiste à féconder l’ovule moyennant un spermatozoïde dans le laboratoire et, et une fois les embryons générés, ceux-ci sont transférés dans l’utérus de la femme.

Fecundacion In Vitro

En quoi consiste le processus de la Fécondation in vitro?

FIV

En quoi consiste le processus de la Fécondation in vitro?

FIV

Types de Fécondation In Vitro

Avec ses propres ovules

  • Et le sperme du partenaire: Fécondation in vitro qui s’effectue avec les ovules de la femme et le sperme du conjoint. Il s’agit du traitement le plus indiqué pour les couples qui ont déjà tenté plusieurs cycles d’Insémination artificielle sans succès.

 

  • Et don de sperme: on utilise les ovules de la femme pour les féconder avec le sperme d’un donneur anonyme. C’est la FIV idéale pour les femmes célibataires, les couples de femmes et les couples hétérosexuels qui ont déjà tenté plusieurs cycles de FIV sans succès.

 

Avec les ovules d’une donneuse

 

  • Avec le sperme du partenaire: Et les ovules d’une donneuse. Le Don d’ovules est la FIV idéale pour les femmes dont les ovules ne fonctionnent pas tout à fait correctement parce qu’elles ont plus de 38 ans et dont les possibilités de tomber enceintes sont basses.

 

  • Avec le sperme d’un donneur: le traitement de FIV s’effectue avec les ovules d’une donneuse anonyme et le sperme d’un donneur anonyme. Ce traitement est indiqué pour des femmes qui veulent avoir des enfants mais dont les ovules ne fonctionnent plus correctement et dont la qualité du sperme du conjoint n’est pas optimale non plus. Par ailleurs, elle est indiquée pour les femmes célibataires ou les couples de femmes qui aient besoin d’un don d’ovules pour effectuer la FIV.

Quand est-ce que la FIV est-elle recommandee?

  • Facteur masculin. Lorsque la qualité du sperme est basse.

 

  • Facteur tubaire. Lorsque l’on observe une obstruction ou une altération dans les tubes de Fallope.

 

  • Lorsque la femme a 38 ans ou plus.

 

  • Faible réserve ovarienne. The ovaries do not produce enough mature eggs during hormone stimulation.

 

  • Stérilité de longue évolution.

 

  • Fausses couches répétées.

 

  • Lorsque le couple ou la famille présente une maladie génétique qu’ils ne veulent pas transmettre à leurs enfants.

Quel est le processus pour une FIV avec ses propres ovules?

Comme tous les traitements, le processus commence avec une première consultation pour fournir toutes les informations nécessaires et demander les examens nécessaires. Lors de la deuxième consultation, le docteur aura déjà pu déterminer le diagnostic et les participants pourront donc signer le consentement correspondant.

 

 

1. Première consultation:

 

  • Lors de la première consultation, le docteur vous demandera des informations sur votre histoire clinique et familiale, analysera la situation et vous prescrira une série d’analyses et examens basiques pour obtenir un diagnostic et pouvoir orienter le traitement de PMA le plus indiqué dans votre cas. Les tests basiques sont:

#s3gt_translate_tooltip_mini { display: none !important; }

FIV

2. Information sur le traitement médical à réaliser et signature des consentements:

 

Une fois obtenus les résultats de tous les examens médicaux requis, le docteur les évaluera et expliquera le traitement médical nécessaire : quelle est la procédure à suivre, quelles sont les options alternatives existantes, les bénéfices et les risques de la procédure, etc. et l’on résout tous les doutes que l’on puisse avoir. Une fois le traitement bien compris, les patients remettent les consentements dûment signés pour pouvoir commencer le traitement.

 

La Fecondation In Vitro avec ses propres ovules a 5 phases:

 

  1. Stimulation ovarienne: Elle consiste en l’administration quotidienne d’hormones pendant plusieurs jours pour stimuler les ovaires. Cette phase peut durer près de 15 jours et il faudra se rendre 3 ou 4 fois à la clinique pour faire le suivi de l’évolution des ovaires et l’évaluation du niveau hormonal, moyennant une échographie et une prise de sang respectivement.
  2. Décharge ovulatoire: Une fois les ovaires dûment stimulés pour produire des ovules matures, l’on administre une autre hormone qui induit l’ovulation. Ce processus se porte à terme dans la salle d’opérations sous sédation, elle a une durée de 15 min. environ et ce n’est pas du tout douloureux. Une fois complètement récupérée de la sédation, la patiente peut rentrer à la maison. L’on recommande de garder repos ce jour-là.
  3. Processus de Fécondation in vitro: le même jour de la ponction ovarienne, l’on dépose et l’on traite l’échantillon de sperme afin d’isoler les spermatozoïdes qui présentent une plus grande mobilité. La forme la plus habituelle d’obtenir l’échantillon de sperme est moyennant la masturbation ; lorsque celle-ci n’est pas possible, on peut extraire les spermatozoïdes directement du testicule. Une fois obtenus les ovules et les spermatozoïdes, l’on procèdera à la fécondation dans le laboratoire, que ce soit de façon conventionnelle, en les incubant conjointement, ou moyennant la technique que l’on appelle ICSI, qui consiste à introduire le spermatozoïde dans l’ovule moyennant une micropipette.
  4. Culture embryonnaire et sélection des embryons: pendant les jours suivant la Fécondation in vitro, les biologistes évalueront quotidiennement l’évolution des embryons pour contrôler quels sont ceux qui ont fécondé correctement et qui ont donc produit des embryons, dont le développement sera examiné morphologiquement et morphocinétiquement (c.-à-d., qu’ils se divisent lorsqu’ils devraient le faire et non pas avant ou après). Pour la sélection morphocinétique, nous comptons avec la technologie d’incubation dans le laboratoire la plus avancée : les incubatrices Time-Lapse, qui disposent d’une caméra à l’intérieur et qui nous permettent donc de monitoriser les embryons 24 heures sur 24. Cette double sélection nous permet de choisir les embryons les plus susceptibles de s’implanter et maximiser ainsi les possibilités de naissance d’un enfant sain.
  5. Sélection des embryons à transférer et transfert embryonnaire. Au bout de 5 jours de développement, l’on sélectionne le ou les embryons plus compétents et on le/les transfère dans l’utérus de la mère.

#s3gt_translate_tooltip_mini { display: none !important; }

Quelles sont mes possibilites de tomber enceinte avec mes propres ovules?

Le pourcentage de grossesse oscille entre 40 et 70%.

 

Cette variation est due à différents facteurs : comme l’âge de la femme, la qualité de sa réserve ovarienne, la qualité des embryons transférés et la présence de pathologies utérines ou conditions génétiques, entre autres. On ne peut pas calculer un pourcentage de grossesse général. Après avoir étudié votre cas, l’équipe médicale vous informera de vos possibilités de grossesse d’une façon plus fiable.

FAQ Sur la FIV avec ses propres ovules

Il y a-t-il un nombre maximal de cycles de FIV ou peut-on en faire de façon illimitee?

 

Il est recommandé de faire une évaluation personnalisée. En fonction des résultats obtenus et de l’évolution que l’on observe, le docteur recommandera les options plus conseillables pour chaque patiente.

 

Que puis-je faire pour augmenter mes possibilities de grossesse?

 

A Fertty International, nous nous chargeons de tout pour que vos probabilités de succès soient les meilleurs possibles. Nous utilisons les techniques nécessaires pour optimiser les résultats, comme l’ICSI ou la Time-lapse, sans aucun frais supplémentaire.

 

Combien d’embryons peut-on transferer?

 

La loi sur la PMA en Espagne autorise à transférer un maximum de 3 embryons ; en transférer plus pourrait donner lieu à des grossesses multiples, ce qui ne serait pas logique et qui impliquerait un gros risque aussi bien pour la mère comme pour les bébés.

 

Que se passe-t-il si l’on ne peut pas obtenir l’echantillon de sperme le jour de la recuperation ovocytaire?

 

Si l’homme n’arrive pas à éjaculer le jour de la fécondation, l’on obtiendra les spermatozoïdes directement du testicule moyennant une aspiration microchirurgicale. Il s’agit d’une procédure bien tolérée qui se réalise avec anesthésie locale et qui n’implique aucun risque.

 

Puis-je choisir ou savoir qui est le donneur de sperme?

 

Nous pouvons garantir une ressemblance maximale du donneur de sperme avec la femme réceptrice, mais celle-ci ne peut pas le choisir, car la Loi espagnole impose son anonymat.

 

Que fait-on des embryons qui ne sont pas transferes?

 

Ils peuvent être cryopréservés pour leur future utilisation ou donation.

 

 

Types de Fecondation In Vitro

Avec ses propres ovules

  • Et le sperme du partenaire: Fécondation in vitro qui s’effectue avec les ovules de la femme et le sperme du conjoint. Il s’agit du traitement le plus indiqué pour les couples qui ont déjà tenté plusieurs cycles d’Insémination artificielle sans succès.

 

  • Et don de sperme: on utilise les ovules de la femme pour les féconder avec le sperme d’un donneur anonyme. C’est la FIV idéale pour les femmes célibataires, les couples de femmes et les couples hétérosexuels qui ont déjà tenté plusieurs cycles de FIV sans succès.

 

Avec don d’ovules:

 

  • Ovules d’une donneuse et sperme du partenaire: le don d’ovules est l’option idéale pour les femmes dont les ovaires ne fonctionnent plus de façon optimale car elles ont 38 ans ou plus et que leurs chances de tomber enceinte s’amoindrissent.

 

  • Ovules d’une donneuse et sperme d’un donneur: le traitement de FIV est réalisé avec les ovules d’une donneuse anonyme et le sperme d’un donneur anonyme. Ce traitement est recommandé pour les femmes qui veulent avoir des enfants mais dont les ovaires ne fonctionnent plus de façon optimale et qui ont un partenaire dont la qualité du sperme est mauvaise. C’est aussi recommandé pour les femmes célibataires  et les couples de femmes homossexuelles qui ont besoin d’une donneuse d’ovule pour réaliser la FIV.

Quand la FIV est-elle recommandee?

  • Facteur masculin.  Lorsque le sperme est de mauvaise qualité.

 

  • Facteur tubaire. Lorsqu’il y a obstruction ou altération des trompes de Fallope.

 

  • Lorsque la femme a 38 ans ou plus.

 

  • Réserve ovarienne basse. Les ovaires ne produisent pas assez d’ovules mûrs pendant la stimulation hormonale.

 

  • Stérilité de longue période.

 

  • Fausses couches à répétition.

 

  • Une personne dans le couple ou la famille souffre d’une maladie génétique qu’elle ne veut pas transmettre à l’enfant.

Comment fonctionne une FIV avec mes propres ovules?

Comme pour tous les traitements, cela commence par une première consultation afin de recevoir des informations et les demandes d’analyses éventuelles. Lors de la deuxième visite, le médecin proposera un diagnostic et les patients signeront le consentement éclairé.

 

1. Première consultation:

 

  • Lors de la première consultation, le docteur vous demandera des informations sur votre histoire clinique et familiale, analysera la situation et vous prescrira une série d’analyses et examens basiques pour obtenir un diagnostic et pouvoir orienter le traitement de PMA le plus indiqué dans votre cas. Les tests basiques sont:

#s3gt_translate_tooltip_mini { display: none !important; }

FIV

2. Information sur le traitement médical à réaliser et signature des consentements:

 

Une fois obtenus les résultats de tous les examens médicaux requis, le docteur les évaluera et expliquera le traitement médical nécessaire : quelle est la procédure à suivre, quelles sont les options alternatives existantes, les bénéfices et les risques de la procédure, etc. et l’on résout tous les doutes que l’on puisse avoir. Une fois le traitement bien compris, les patients remettent les consentements dûment signés pour pouvoir commencer le traitement.

 

La Fecondation In Vitro avec ses propres ovules a 5 phases:

 

  1. Stimulation ovarienne: Elle consiste en l’administration quotidienne d’hormones pendant plusieurs jours pour stimuler les ovaires. Cette phase peut durer près de 15 jours et il faudra se rendre 3 ou 4 fois à la clinique pour faire le suivi de l’évolution des ovaires et l’évaluation du niveau hormonal, moyennant une échographie et une prise de sang respectivement.
  2. Décharge ovulatoire: Une fois les ovaires dûment stimulés pour produire des ovules matures, l’on administre une autre hormone qui induit l’ovulation. Ce processus se porte à terme dans la salle d’opérations sous sédation, elle a une durée de 15 min. environ et ce n’est pas du tout douloureux. Une fois complètement récupérée de la sédation, la patiente peut rentrer à la maison. L’on recommande de garder repos ce jour-là.
  3. Processus de Fécondation in vitro: le même jour de la ponction ovarienne, l’on dépose et l’on traite l’échantillon de sperme afin d’isoler les spermatozoïdes qui présentent une plus grande mobilité. La forme la plus habituelle d’obtenir l’échantillon de sperme est moyennant la masturbation ; lorsque celle-ci n’est pas possible, on peut extraire les spermatozoïdes directement du testicule. Une fois obtenus les ovules et les spermatozoïdes, l’on procèdera à la fécondation dans le laboratoire, que ce soit de façon conventionnelle, en les incubant conjointement, ou moyennant la technique que l’on appelle ICSI, qui consiste à introduire le spermatozoïde dans l’ovule moyennant une micropipette.
  4. Culture embryonnaire et sélection des embryons: pendant les jours suivant la Fécondation in vitro, les biologistes évalueront quotidiennement l’évolution des embryons pour contrôler quels sont ceux qui ont fécondé correctement et qui ont donc produit des embryons, dont le développement sera examiné morphologiquement et morphocinétiquement (c.-à-d., qu’ils se divisent lorsqu’ils devraient le faire et non pas avant ou après). Pour la sélection morphocinétique, nous comptons avec la technologie d’incubation dans le laboratoire la plus avancée : les incubatrices Time-Lapse, qui disposent d’une caméra à l’intérieur et qui nous permettent donc de monitoriser les embryons 24 heures sur 24. Cette double sélection nous permet de choisir les embryons les plus susceptibles de s’implanter et maximiser ainsi les possibilités de naissance d’un enfant sain.
  5. Sélection des embryons à transférer et transfert embryonnaire. Au bout de 5 jours de développement, l’on sélectionne le ou les embryons plus compétents et on le/les transfère dans l’utérus de la mère.

#s3gt_translate_tooltip_mini { display: none !important; }

Quelles sont mes possibilites de tomber enceinte avec mes propres ovules?

Le pourcentage de grossesse oscille entre 40 et 70%.

 

Cette variation est due à différents facteurs : comme l’âge de la femme, la qualité de sa réserve ovarienne, la qualité des embryons transférés et la présence de pathologies utérines ou conditions génétiques, entre autres. On ne peut pas calculer un pourcentage de grossesse général. Après avoir étudié votre cas, l’équipe médicale vous informera de vos possibilités de grossesse d’une façon plus fiable.

FAQ Sur la FIV avec ses propres ovules

Il y a-t-il un nombre maximal de cycles de FIV ou peut-on en faire de façon illimitee?

 

Il est recommandé de faire une évaluation personnalisée. En fonction des résultats obtenus et de l’évolution que l’on observe, le docteur recommandera les options plus conseillables pour chaque patiente.

 

Que puis-je faire pour augmenter mes possibilities de grossesse?

 

A Fertty International, nous nous chargeons de tout pour que vos probabilités de succès soient les meilleurs possibles. Nous utilisons les techniques nécessaires pour optimiser les résultats, comme l’ICSI ou la Time-lapse, sans aucun frais supplémentaire.

 

Combien d’embryons peut-on transferer?

 

La loi sur la PMA en Espagne autorise à transférer un maximum de 3 embryons ; en transférer plus pourrait donner lieu à des grossesses multiples, ce qui ne serait pas logique et qui impliquerait un gros risque aussi bien pour la mère comme pour les bébés.

 

Que se passe-t-il si l’on ne peut pas obtenir l’echantillon de sperme le jour de la recuperation ovocytaire?

 

Si l’homme n’arrive pas à éjaculer le jour de la fécondation, l’on obtiendra les spermatozoïdes directement du testicule moyennant une aspiration microchirurgicale. Il s’agit d’une procédure bien tolérée qui se réalise avec anesthésie locale et qui n’implique aucun risque.

 

Puis-je choisir ou savoir qui est le donneur de sperme?

 

Nous pouvons garantir une ressemblance maximale du donneur de sperme avec la femme réceptrice, mais celle-ci ne peut pas le choisir, car la Loi espagnole impose son anonymat.

 

Que fait-on des embryons qui ne sont pas transferes?

 

Ils peuvent être cryopréservés pour leur future utilisation ou donation.

 

#s3gt_translate_tooltip_mini { display: none !important; }